L’Arc de Saint Bernard

L'ARC DE SAINT BERNARD

Cette porte, qu’on peut dater de la deuxième moitié du XVe siècle, ne correspond pas à l’enceinte fortifiée du village médiéval, mais à un moulin à la farine dont la conduite d’eau dut sauver le chemin public qu’on trouve au-dessous. Pour cela, on disposa un passage voûté praticable, en berceau, surmonté par un arc ogival aveugle de sommiers volés. Toute l’usine est construite avec sièges de travertin, réutilisant parfois le substrat géologique naturel. La valeur historique de cette structure est très élevée, puisqu’il s’agit du seul modèle d’architecture civile monumentale de la fin du Moyen-Âge qu’on conserve au centre-ville. On commence ici un itinéraire piétonnier aménagé qui passe par le « Bajo Adarve » et qui nous conduira jusqu’à la « Puerta del sol », dans le quartier de la Villa.