Paseo de Colombia

PASEO DE COLOMBIA

DATE DE DÉBUT: XIXe Siècle

DATE DE FINALISATION: XXIe Siècle

PROMOTEUR
Ramón Linares

L’ordonnance actuelle de la Promenade de Colombie comme un parc public fut réalisée en 1898 par Ramón Linares, qui dirigea les travaux et promut les apports particuliers pour les payer. La situation de la promenade, située au bord de « El Adarve », détermina sa distribution avec deux grands corridors latéraux qui permettent la contemplation du paysage. La zone centrale, aménagée en espaces verts, présente plusieurs fontaines de formes et époques diverses que montrent les renouvellements réalisés. Dans le dernier renouvellement, on a levé une pergola en hommages aux « prieguenses » illustres et, devant elle, on a placé une reproduction en bronze du Ganymèdes de Álvarez Cubero.

Depuis sa construction, elle reçut le nom de Promenade de l’Adarve, mais en 1923 à l’occasion du II centenaire de la naissance de Caballero y Góngora, archevêque et vice-roi de Nueva Granada, on changea le nom par la Promenade de Colombie, même si on la connait aussi par la Promenade des Roses.

La promenade est le jardin le plus complexe de Priego, marquant ses limites d’énormes bananiers qui donnent de l’ombre et de la fraîcheur. Dans le bois, on voit exemples du marronnier d’Indes, le tilleul, l’acacia, le cèdre et l’érable. On trouve d’autres exemples qui embellissent les parterres comme le mimosa, le lilas et le fusain, mais le plus important, c’est le rosier qui donne le nom à l’enceinte.

LA DÉFENSE DE SARAGOSSE

Le groupe sculptural intitulé LA DÉFENSE DE SARAGOSSE fut créé par José Álvarez Cubero vers l’année 1818 dans son atelier de Rome et il est devenu immédiatement son œuvre la plus importante.

Sur le thème représenté dans la sculpture, il y a deux versions. D’une part, Álvarez s’inspira de l’Iliade et dans son œuvre représente à Nestor, l’un des membres de la ligue grecque face à Troie ; blessé à mort, l’ancien roi est défendu par son fils Antiochos. D’autre part, certains historiens d’art affirment que l’œuvre fait référence à un épisode de la Guerre de l’Indépendance situé dans la capitale aragonaise. Álvarez Cubero, qui avait été couronné par Napoléon à Paris en 1804, s’opposa après al empereur quand celui-ci usurpa le trône d’Espagne et commença l’invasion de notre pays.

En 1823 et avec l’aide économique du roi Fernando VII, la sculpture fut réalisée en marbre, étant donné que la première version était faite en plâtre, et peu après elle fut déplacée à Madrid.

LA DÉFENSE DE SARAGOSSE était placée en divers endroits de la capitale d’Espagne. Aux dernières décennies, elle occupa un lieu important dans les jardins de la Bibliothèque Nationale, et aux années quatre-vingt-dix, on pouvait la voir devant le bâtiment du Casón del Buen Retiro. En 2005, elle fut déplacée aux ateliers du Musée du Prado afin d’être restaurée pour être placée après dans le nouveau agrandissement du Musée. Actuellement, on peut la contempler au hall de cet agrandissement.

Le projet de réaliser une réplique ou une copie de LA DÉFENSE DE SARAGOSSE pour son exposition à Priego naît en 1968, quand le « prieguense » José Luis Gámiz Valverde fut élu membre de la Royale Académie de Cordoue et il prononça son discours d’admission sur le personnage d’Álvarez Cubero, très peu étudié jusqu’alors. Cependant, le projet tombe dans l’oubli jusqu’à 2005, quand un groupe de « prieguenses » résidant à Madrid alertent la Mairie sur l’opportunité de faire une copie avant la restauration.

La Mairie de Priego, en contact avec la sous-directrice du service de sculptures du Musée du Prado, obtint l’autorisation de cette institution et l’entreprise Factum Arte réalisa la copie. À ce moment-là, on voit à Priego un long débat sur le lieu où elle devait être placée. Finalement, on choisit la zone centrale du Paseo de Colombia, où elle s’installa en 2010.

Le Paseo de Colombia compte déjà avec d’autres sculptures de José Álvarez Cubero. Il s’agit d’une copie en bronze du « Ganimèdes : le « copero » des Dieux », qui se trouve dans la pergola en face du balcon de l’Adarve.

 

José Álvarez Cubero en Priego de Córdoba : https://onx.la/30df0

José Álvarez Cubero en Europa : https://onx.la/0d425